Liège Basket

Forum de discussion sur le club de Liège Basket
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Ferrat s'en est allé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chkrmbgl



Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Jean Ferrat s'en est allé   Sam 13 Mar - 16:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roger la Honte

avatar

Nombre de messages : 816
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Ferrat s'en est allé   Sam 13 Mar - 18:38

Brassens a été et est toujours mon maître..."Mourir pour des idées,d'accord mais de mort lente,car on arrive de mourir pour des idées n'ayant plus court le lendemain".J'ai l'oeuvre intégrale de Jean Ferrat,de Brel,de Ferré,de Barbara...La montagne,sa France,Ma môme...Triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carandache

avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 55
Localisation : herstal
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Ferrat s'en est allé   Sam 13 Mar - 23:37

Nous serons vingt et cent nous serons des milliers à le regretter, et dans mon cas, le pleurer aussi. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chkrmbgl



Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Jean Ferrat s'en est allé   Lun 15 Mar - 20:37

Jean Ferrat est le chanteur que j'ai le plus écouté depuis mon adolescence, celui qui m'a le plus influencé. Et, malgré tout ce temps écoulé, il ne se passe encore guère de jours où il ne m'accompagne comme avant avec ses chansons intarissables pour ce qu'elle peuvent apporter. C'est vous dire si je perds un être cher.

Il n'a pas eu la chance de "mourir au soleil", comme il l'aurait souhaité.
Peu de gens ont eu autant à souffrir de la vieillesse et de la maladie que lui, car il en avait compris toutes les douleurs depuis longtemps. C'est peut-être cela le plus triste.

R.I.P. l'ami.
Tu resteras toujours dans mon coeur.

André

-----------------------------------------------------

MOURIR AU SOLEIL

Je voudrais mourir debout, dans un champ, au soleil,
Non dans un lit aux draps froissés,
A l'ombre close des volets,
Par où ne vient plus une abeille,
Une abeille ...

Je voudrais mourir debout, dans un bois, au soleil,
Sans entendre tout doucement,
La porte et le chuchotement,
Sans objet des femmes et des vieilles,
Et des vieilles ...

Je voudrais mourir debout, n'importe où, au soleil,
Tu ne serais pas là j'aurais,
Ta main que je pourrais serrer,
La bouche pleine de groseilles,
De groseilles ...

--------------------------------------------------------

J'ARRIVE OU JE SUIS ETRANGER


Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger

Un jour tu passes la frontière
D'où viens-tu mais où vas-tu donc
Demain qu'importe et qu'importe hier
Le cœur change avec le chardon
Tout est sans rime ni pardon

Passe ton doigt là sur ta tempe
Touche l'enfance de tes yeux
Mieux vaut laisser basses les lampes
La nuit plus longtemps nous va mieux
C'est le grand jour qui se fait vieux

Les arbres sont beaux en automne
Mais l'enfant qu'est-il devenu
Je me regarde et je m'étonne
De ce voyageur inconnu
De son visage et ses pieds nus

Peu à peu tu te fais silence
Mais pas assez vite pourtant
Pour ne sentir ta dissemblance
Et sur le toi-même d'antan
Tomber la poussière du temps

C'est long vieillir au bout du compte
Le sable en fuit entre nos doigts
C'est comme une eau froide qui monte
C'est comme une honte qui croît
Un cuir à crier qu'on corroie

C'est long d'être un homme une chose
C'est long de renoncer à tout
Et sens-tu les métamorphoses
Qui se font au-dedans de nous
Lentement plier nos genoux

O mer amère, ô mer profonde
Quelle est l'heure de tes marées
Combien faut-il d'années-secondes
A l'homme pour l'homme abjurer
Pourquoi pourquoi ces simagrées

Rien n'est précaire comme vivre
Rien comme être n'est passager
C'est un peu fondre comme le givre
Et pour le vent être léger
J'arrive où je suis étranger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Ferrat s'en est allé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Ferrat s'en est allé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mort de Jean Ferrat : Hommage en vidéo
» Jean Ferrat est mort :(
» Hommage à Jean Ferrat
» Reflexions philosophiques...
» -Panathlon St Jean Cap Ferrat-11/03/12-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liège Basket :: Hors Basket-
Sauter vers: